02 avril 2012

Une pétition contre la loi ACTA

Une pétition contre la loi ACTA
A Suck My Disk, on est loin d'être des révolutionnaires engagés ou des militants activistes, mais quand un sujet tel qu'ACTA est aux portes du parlement européen et risque de changer radicalement notre utilisation d'internet, je pense qu'il est important de s'informer et de faire entendre nos voix dans ce débat.


Vous avez surement tous entendu parler d'ACTA au moins une fois, notamment grâce aux messages du collectif Anonymous, ou encore à travers les nombreuses manifestations qui ont eu lieux au quatre coin du monde. Mais savez-vous vraiment ce que c'est ?

Plutôt qu'un long discours je vais laisser Laquadraturedunet vous l'expliquer :
«ACTA est une offensive de plus contre le partage de la culture sur Internet. ACTA (pour Anti-Counterfeiting Trade Agreement ou accord commercial anti-contrefaçon) est un accord négocié secrètement de 2007 à 2010 par un petit "club" de pays (39 pays, dont les 27 de l'Union européenne, les États-Unis, le Japon, etc). Négocié plutôt que débattu démocratiquement, ACTA contourne les parlements et les organisations internationales pour imposer une logique répressive dictée par les industries du divertissement.
ACTA, véritable feuille de route pour des projets comme SOPA et PIPA, imposerait de nouvelles sanctions pénales et des mesures poussant les acteurs de l'Internet à « coopérer » avec les industries du divertissement pour surveiller et censurer les communications en ligne, en contournant l'autorité judiciaire. Cet accord est donc une menace majeure pour la liberté d'expression en ligne et est porteur d'insécurité juridique pour les acteurs de l'Internet.»

Au départ donc, c'était un projet visant à lutter contre la contrefaçon et protéger les droits d'auteur, ce qui est dans le fond tout à fait louable. Toutefois, cette loi comporte d'importantes zones d'ombres et a donc été rapidement détournée. 

Vous l'aurez donc compris c'est un projet, qui si il est validé, changera radicalement notre façon d'utiliser internet. Pour faire simple, tout contenu présentant une infraction aux droits d'auteurs sera susceptible d'être supprimé. Quand à son créateur, ce sera l'amende ou la prison, tout simplement.


Fini donc les vidéos parodiques débiles, les vidéos de chat sous fond de générique de McGyver ou encore - dans le cas qui nous concerne le plus - les remix amateurs qu'on affectionne tant, puisque tout ce contenu sera considéré comme illégal. 

Vu comme ça, effectivement ça fait froid dans le dos, et c'est bien pour ça que je vous en parle aujourd'hui. Alors peut-on faire quelque chose ? OUI. Par exemple face au dernier rassemblement, l'Allemagne a fait machine arrière et a suspendu son vote sur le texte. Aux Etats-Unis la réaction massive des internautes a réussi à faire reculer les deux projets de loi américains SOPA et PIPA qui eux aussi s'attaquaient a notre liberté individuelle. 


Bref, plutôt que de faire de longs discours, je vous invite à aller sur les sites avaaz.org et laquadrature.net pour être et rester informés sur ce projet de loi liberticide. Pour soutenir ce mouvement vous pouvez également signer la pétition en ligne contre l'ACTA.



STOP ACTA 2012





















TriPick