15 juillet 2012

Sebastien Tellier - My God is Blue

Sebastien Tellier - My God is Blue



Sebastien Tellier est un gars bizarre. Cela fait maintenant plus de 10 ans qu’il fait des albums très personnels, des espèces de délires qu’il a, des phases de sa vie qu’il aime mettre en musique. Sexuality en 2008, notamment, fut un véritable succès critique (en même temps avec un concept album sur le sexe c’est pas bien compliqué d’intéresser les gens). Il a d'ailleurs représenté la France à l'Eurovision, cette même année, avec «Divine».


C'est bien simple, Sebastien, on ne sait jamais s’il est sérieux ou pas. Aujourd’hui par exemple, il s’essaye à la religion. Son dogme est bleu, mélancolique, avec une pointe d’autodérision. Du clavier, du chant, de la mélancolie… 

«MAIS ON SERAIT PAS EN PLEIN ALBUM DE VARIETE BORDEL DE MERDE ?!!». 

Calme toi cher électrophage.
Sebastien Tellier, c’est avant tout un état d’esprit electro, et c’est bien pour cela que Guy Emmanuel Paul de Homem Christo des Daft Punk a produit monsieur en 2008. Calmé ? 

Revenons donc sur My God is Blue, le dernier album du monsieur, sortie le 23 avril dernier sous le label Record Makers. Après la bonne blague «Pépito Bleu» (qui installe cependant le concept avec grande efficacité), on passe à la profondeur de l’océan avec «Colour of Your Mind». Puis vient LE tube de l’album : «Sedulous». 

Tu n’aimes pas quand un titre te mange le cerveau pendant toute la journée, toute la nuit… C’est chiant, je connais. 

«Sedulous» est de ceux là. Avec Tellier, on part dans un trip mystique, la fin de «Magical Hurricane» avec son orgue qui se transforme précipitamment en grande pompe orchestrale sur «Russian Attractions», ou encore le solo de guitare à la Santana, tellement estival, sur «Draw Your World». 

Bref, on tient clairement là, l'album de la maturité aussi bien artistique que spirituelle pour Sebastien Tellier. Et pourtant, My God is Blue est d'après lui, la première pierre d'un chantier bien plus vaste et ambitieux.

Il dit d'ailleurs : «N’écoutez pas mon disque, écoutez mon message, entrez en vibration avec ma musique, fusionnons nos rêves, propageons ensemble cette énergie communautaire en une immense vague bleue qui irradiera le monde, et les vérités apparaîtront.»

Au final, qu'on aime le personnage ou non, on ne peut que reconnaître le talent quand on l’a dans le canal auditif. Alors quand tu regarderas le soleil couchant, et la mer si tu en a la chance, pense à lancer My God is Blue, le ciel t’en sera reconnaissant.


Miskatonic


Sebastien Tellier - Pepito Bleu


Sebastien Tellier - Sedulous

Sebastien Tellier - Colour of Your Mind

[BONUS] Sebastien Tellier chez Ruquier - 2012