15 avril 2013

Festival Panoramas #16 - Joris Delacroix

Festival Panoramas #16 - Joris Delacroix - Pays de Morlaix 2013

Joris Delacroix est un jeune artiste (23 ans) qui surfe lui aussi sur cette vague de la dutch house. Sa musique porte surtout sur la mélodie de ses sons électroniques. Il travaille beaucoup la montée dans ces tracks et j’étais impatient de voir la construction de son live.

Lorsqu’il débarque sur la scène du Club Sésame le samedi, les demoiselles s’exclament de joie pour monsieur Joris et les mecs sont enchantés de voir toutes ces jeunes donzelles émoustillées, tout le monde y gagne.
Le set commence et c’est parti pour 1h30 de kicks, grosses basses et synthés voluptueux. Vers le milieu du live nous arrivons à l’apogée de ce concert, Joris nous sort son très attendu Maeva. Son premier gros titre enflamme la salle, quelques tarzans commencent à monter sur je-ne-sais-quoi au fond de la salle, probablement la table des ingés sons.
Devant, le public est en extase, on a les yeux qui piquent à cause d’une bombe au poivre lancé  dans la foule et de l’énorme fumée émanant des multiples joints aux lèvres des festivaliers. Joris Delacroix ça s'apprécie en chillant comme un concombre.

Rien à foutre, il faut rester là pour la musique alors je reste. Une longue outro débarque sur le morceau Take your time. Joris s’amuse à mixer et remixer la piste et le vocal de Nancy. Ce final est fou, il déborde de sentiments. Le public lève les mains comme si il recevait une bénédiction divine. J’étouffe d’émotions, la track nous perche complètement, la mélodie parle d’elle-même.

Un final jouissif, un live bien construit, des sonorités simples et efficaces, un super boulot sur la mélodie, ce Mr Delacroix est une affaire à suivre, à voir et à revoir. 


Willou