15 juillet 2013

Astropolis #19 - James Deanoszalski - Interview

Festival Astropolis 2013 #19 - James Deanoszalski - Interview

JAMES DEANOSZALSKI (44) - SAMEDI 6 JUILLET - KEROUAL (Scène Tremplin)
Jeune Nantais de 21 ans, JAMES DEANOSZALSKI prend la vague électro à ses 17 ans, et commence à mixer dans différents lieux et évènements.

Pendant 3 ans, il enrichie son univers musical et finit par se tourner vers la Trap, un style lourd et violent pour retourner les têtes et réchauffer les corps de Keroual.

A l'occasion de la soirée de clôture du Festival Astropolis au Manoir de Keroual on est allé à la rencontre de James Deanoszalski, un des grands gagnants du Tremplin Grand Ouest. Rencontre, interview et track exclusive :

Suck My Disk : Salut James, on va commencer par la petite présentation habituelle, qui es tu, où vis-tu, que fais-tu dans la vie ?

James Deanoszalski : Salut ! Mon nom de scène est James Deanoszalski et j'ai 21 ans ! Je vis un peu partout... en fait, je déménage assez souvent. Et dans la vie j'écoute de la musique, j'en fais, et je vis avec.

SMD : Tu es tombé comment dans la musique electro ?

James : Depuis petit je suis baigné dans la musique à vrai dire, j'ai grandi dans une famille qui a toujours été entouré par la musique (guitare, piano, saxo, chant..bref). À 8 ans j'ai eu un petit logiciel où tu pouvais créer des tracks avec des samples, je pouvais y passer des journée...
Bref, je suis tombé dedans très tôt.

SMD : Pour les gens qui ne connaissent pas ton univers musical, quelles sont les trois remix ou productions que tu recommanderais ?

James : Mes 3 tracks favorites du moment !

Yeah Yeah Yeahs - Heads Will Roll (Kid Kamillion Edit)


Mr Carmack & Stooki Sound - Uppers


Tomsize - Oh My Gosh


Et mes deux dernières productions originales :

James Deanoszalski - Birdy Drug Drug (Original Mix)


James Deanoszalski - Sulte (Original Mix)

SMD : Quel est l'artiste qui t'inspire le plus ? 

James : Diplo sans hésitation. Pour sa carrière et son style musical.
Je veux être ce gars à ma façon, car même si je suis axé très Trap pour le moment, je suis très éclectique. Et comme dit Alesia "Peu importe le style, tant que c'est bon".

SMD : On l'a vu ta musique est très axé Trap, comment en es-tu arrivé à ce style de musique ? Que faisais tu avant ?

James : Au début, j'ai écouté beaucoup d'electro, genre Complextro, puis je suis passé par un style beaucoup plus minimaliste par la suite, la minimale me faisait voyager, décoller. 
Puis j'ai écouté énormément de Rap us par la suite avec du Dubstep par ci par là. Et un jour je suis tombé sur Mercy de Kanye West remixé par RL Grim et Salva en cherchant des sons Dubstep. Le style était différent, il m'était inconnu.. mais putain, que c'était bon ! Des grosses basses de Rap us à t'en retourner l'estomac, un rythme endiablé, des synths electro. Bref le coup de foudre ! Du coup je me suis intéressé à l'histoire de la Trap, je l'ai exploré sous toutes les coutures, et j'ai décidé de faire mes propres track déjantées.

SMD : Beaucoup pensait que la Trap était un effet de mode, et pourtant on en voit de plus en plus dans les tracklist des concerts electro, qu'est-ce que tu penses de ça ?

James : C'est de la bonne musique. Mais si tout le monde met de la Trap dans ses tracklists alors qu'ils jouent différent style à la base c'est par effet de mode.

SMD : Tu es producteur avant d'être DJ, alors comment tu t'es préparé pour un évènement comme ça ?

James : Exactement. Du coup j'ai pris un studio, quelques heures sur platines où j'ai touché à tout. Et je me suis amusé à Astro.

SMD : Tu étais un des grands gagnants de la scène Tremplin Grand Ouest, à quoi tu penses quand tu montes sur scène ?

James : Franchement je sais même pas si je pense. Avant de lancer le CD je pense à trop de chose, je bouillonne de pensées et de stress. Est-ce que le public va kiffer ? La Trap ils ne connaissent pas trop... Bref, un million de questions. Puis, mon doigt se pose sur Play, la première bass résonne dans tout mon corps et plus rien n'existe autour de moi. Je ressens les vibrations, je suis dedans et je vibre avec elles, je ne peux même pas vraiment te décrire ce que je ressens quand je mix. Par exemple, mon set d'une heure à Astro, m'a semblé duré 30 secondes. Pendant ces 30 secondes, mes potes m'on dit que des filles dansaient derrière moi, que j'ai checké 2 DJs, que j'avais été pris en photo... je ne m'en suis pas rendu compte sur le moment, c'était complètement fou !

SMD : Tu as fait le pari de la musique Trap et le public d'Astropolis a répondu présent, ça fait quoi de rencontrer son public ?

James : Ça fait chaud au coeur !!! Je voulais leur faire plaisir musicalement, et ils me l'ont bien rendu.

SMD : Suite à Astropolis est-ce qu'il y a des propositions ou des gens qui sont venus vers toi ? Si on peut en parler !

James : Oui, par exemple DJ Ober ma capté en backstage à la fin de mon set, on a déliré, et il m'a proposé de faire des dates avec lui. Donc vraiment cool, car même si mon Soundcloud à pas mal d'écoutes c'est surtout sur les Etats-Unis, donc de faire des dates ici ça va être le feu!

SMD : Tu as des projets en préparation du coup ? 

James : Oui plusieurs projets, dont un EP en préparation, un feat avec Samplifire, un autre avec K-Wash, des podcasts sur une web radio, des dates à la rentrée,...

SMD : Après Astro un endroit où tu aimerais jouer ? (festival, salle de concert, etc.)

James : Où j'aimerais jouer? Partout, j'adore ça.

SMD : Ce serait quoi le featuring de tes rêves ?

James : Sans hésitation, Diplo.

SMD : Tu as un label en ce moment ?

James : Non pas de label encore, du coup les label de mes rêves... Fool's God Records, Mad Decent, ou Buygore.

SMD : Selon toi, quels sont les trois artistes à suivre en ce moment ?

James : Suivez moi sur Soundcloud, allez voir mes likes, voilà tout ce qu'il faut suivre.

SMD : Tu as un dernier mot pour la fin ?

James : Don't grow up, it's TRAP!


En exclusivité pour Suck My Disk, James Deanoszalski nous offre Marajarp (Original Mix). ENJOY & SHARE !



James Deanoszalski @Astropolis #19 by James Deanoszalski on Mixcloud


Astropolis #19 - James Deanoszalski - InterviewAstropolis #19 - James Deanoszalski - Interview
Astropolis #19 - James Deanoszalski - InterviewAstropolis #19 - James Deanoszalski - Interview
Bref, James Deanoszalski est un jeune artiste à suivre de très prêt ! Son Facebook et son Soundcloud

Trip'