02 avril 2015

Festival Panoramas # 18 - Parcours Techno



NDLR : Nos experts Techno vous offrent à travers cet article leur parcours prévu lors de la prochaine édition du Festival Panoramas. C'est évidemment complètement subjectif, mais peut-être que cela peut vous donner des idées de parcours.

Panorama sur...Panoramas désormais ! Et pour bien faire les choses, nous avons décidé de vous proposer différentes intentions de parcours entre les scènes du festival le vendredi et le samedi, afin de vous épargner les redites de différentes présentations qui ont déjà très bien été faites et de passer à un exercice un petit peu plus ludique. 

Bien évidemment, cela relève du pur subjectif, et nous en sommes parfaitement conscients, c'est pourquoi pour chaque soirée nous allons vous montrer trois exemples de parcours, grâce à quatre contributions : celle d'ILYSS, rédacteur des AlphabElectro, Altern, Jimi Headbang (Dropfury) et James Hampton!

VENDREDI 

ILYSS

Certains artistes qui joueront à Panoramas en début de mois d'avril ont déjà été présentés auparavant dans différents AlphabElectro, ce qui bien sûr pour ma part oriente certains de mes choix. Sans surprise, je commencerai ma soirée par Blutch, qui nous vient tout droit de Morlaix, quelle coïncidence, et qui vous a été présenté le mois précédent, raison pour laquelle je ne m'étends pas plus à son sujet. Ensuite, bien que j'aie quelques craintes quant à la qualité de sa prestation à venir, je me dirigerai vers Kaytranada

Vu que j'aime bien ses productions, autant lui laisser sa chance tout de même! Après, en souvenir à ma toute première contribution chez Suck My Disk, comment ne pas proposer Lido, même si Noisia est un choix de poids en face! Ce qui fait pencher la balance chez moi est en réalité le fait que j'ai déjà eu l'occasion de voir ces derniers, ce qui me permet d'avoir l'esprit plus tranquille pour mon choix. Malgré tout, je passerai voir un peu des deux, car ce sont deux ambiances dont j'ai moins l'habitude,  moi le garçon Techno, et qui me plaisent au demeurant. Ensuite, le néant pour moi...STWO...Non merci, Infected Mushroom...Non merci...Et Savant, un gros mouais! 

Sur le moment je verrai bien s'il y a un de ceux-la qui me fera délirer, mais sur le papier, aucun ne me convainc clairement. Ce n'est absolument pas que je trouve les musiques désagréables à écouter, simplement elles ne transcendent pas plus que ça à mon goût. Il y a quelques morceaux de Savant qui me plaisent, de même pour Infected Mushroom mais je ne sais pas si le temps d'une performance je pourrai tenir jusqu'au bout et rentrer dans leur univers. Pire encore, le choix final est extrêmement frustrant. Boris Brejcha face à Kink...Deux grands! Heureusement que leurs performances respectives durent chacunes deux heures, permettant de faire moitié/moitié pour les plus indécis! Pour ma part, ayant déjà vu Boris Brejcha, peut-être laisserai-je plus de temps à notre ami bulgare.


ALTERN

Je commencerai mon vendredi par Salut C'est Cool, histoire de me mettre en jambes et de commencer le festival par une ambiance qui lui correspond, c'est-à-dire délirante! En plus je les avais raté il y a deux ans de cela, donc ce sera l'occasion de me rattraper. 

Ensuite, je calmerai le jeu avec Kaytranada, et même si j'ai moi aussi quelques réserves quant à sa prestation sur scène, je ne m'en fais pas pour lui. Après le calme après la tempête, la tempête après le calme, Noisia! On va tâcher comme on peut de se préserver vu que ça va être la guerre, car après, on passera à quelque chose d'un peu moins brutal, mais à peine, Savant. J'ai entendu dire beaucoup de bonnes choses à son propos, ce qui m'intrigue et m'oriente vers lui. 

Une fois Savant parti, on enchaîne directement sur Infected Mushroom, pour la légende, car on ne les verra sûrement qu'une fois dans le coin, et que ça fera un joli pont jusqu'à Boris Brejcha, l'un de mes artistes fétiches. Bien sûr, ça me fait une petite pointe au cœur de laisser Kink de côté, en espérant avoir l'occasion de le voir ailleurs, et pareil pour Blutch en début de soirée, qui sera manqué au profit de Salut C'est Cool, mais quand il y a un choix à faire, on le fait, c'est tout.



JIMI HEADBANG/DROPFURY

Je préviens au préalable que j'aurai un peu de mal à justifier mes choix autrement que par le fait que ce soit purement personnel. Sur ce, je commencerai par Don Rimini, parce que je garde en mémoire son morceau « Let Me Back Up », mais aussi sa prestation d'il y a deux ans dans ce festival même qui était très bonne. J'irai ensuite vers Salut C'est Cool parce que je n'ai jamais pris le temps de les voir alors que des occasions se présentaient et que pour moi ils sont dans un esprit délirant à la Sexy Sushi

Concernant, Noisia, je ne louperai sous aucun prétexte. Ne pas les voir, eux et leur musique surpuissante à Astropolis L'Hiver en 2012 m'a franchement dégoûté, et je ne compte pas revivre la même frustration. Savant, c'est la première fois que je l'aperçois sur une affiche dans le coin, et il fait beaucoup parler de lui. Très intrigué, je passerai donc y faire un tour. 

Je ne pourrai non plus passer à côté d'Infected Mushroom, une légende qui correspond à mes penchants Trance/Goa, style très peu représenté dans les grands festivals de l'Ouest. Enfin, je m'arrêterai sur Far Too Loud, celui pour qui j'ai acheté ma place spontanément! Grosse Drum n' Bass/Drumstep comme j'aime, des sons propres et dynamiques tous aussi bons les uns que les autres à tel point que je pourrais en faire un Dj Set d'une heure. Le rêve!


SYNTHESE

Difficile de trouver un choix type pour ce vendredi, car il correspond à de nombreuses influences différentes...On peut donc reprocher un certain manque de cohérence dans « l'histoire » de la programmation pour cette soirée, ou à l'inverse, question de point de vue, saluer l'effort d'adaptation. 

NB : Nous essayons de nous limiter à trois liens par soirée, veuillez donc nous pardonner l'aspect arbitraire des synthèses.

SAMEDI

ILYSS

Si jamais je suis motivé pour rentrer tôt dans l'enceinte du festival (on ne sait jamais ce qui peut arriver, les apéros se rallongent parfois...), direction Super Discount d'office. J'ai déjà vu Etienne de Crecy trois fois, certes, mais ça remonte à 2012 alors on peut s'attendre à ce que le contenu de son Live ait changé, en plus il s'agit quand même de l'un de nos papas, chose à ne pas oublier. Encore un déjà vu pour continuer mon parcours, Superpoze, mais même chose, c'était en 2013 pour la dernière fois (1ere fois aussi d'ailleurs), et c'est une expérience qui m'avait bien plu. J'ai hâte de voir ce qu'il nous propose de neuf! Mais bon, je ne vais pas passer toute ma nuit à vivre des expériences réchauffées, c'est pourquoi à Brodinski, je préférerai davantage Point Point, qui sort de mes influences principales, mais qui m'intéresse, qui propose une musique qui me plaît bien, et qui à ma connaissance ne s'est jamais produit dans des festivals ou soirées alentour. 

Une fois Point Point sorti de la scène, direction Mod3rn, l'un des trios de Techno les plus badass qui puissent exister. Electric Rescue, Maxime Dangles, et Traumer (Roman Poncet) bordel! En plus, pour les avoir vus à Astropolis cet été, je peux vous dire que ça décoiffe, et que ces trois gars vous offrent de sacrées leçons et un grand moment. 

C'est ensuite que la jubilation arrive à son summum, parce que je pourrai enfin voir Max Cooper (Si vous ne connaissez pas, je vous renvoie à l'AlphabElectro #3 qui est ma première contribution pour Suck My Disk), et qu'il s'agit tout simplement d'un de mes chouchous (Merci James Hampton pour la découverte!). Univers très personnel, très particulier, très prenant, très mélodieux, une pluie de « très » pour en faire l'éloge...

En effet, si vous avez pris connaissance du timelapse, vous avez compris que je raterai la prestation du ô combien grand Laurent Garnier! Mais, il faut se faire une raison : avec une telle brochette, chaque option est un grand choix à faire. Enfin, que faire du final? Alesia, Tale of Us? Ici, c'est surtout une question de style, mais pour moi pas seulement. Vu que je suis Techno en toute logique Tale of Us semblerait le choix évident, cependant je les ai déjà vus, et Alesia de leur côté ne se sont jamais produits devant moi. Dans l'instant je n'ai pas de réponse quant à cet ultime choix, je me contenterai donc d'un « On verra ! ».


ALTERN

Je vais commencer pas dire quels artistes ou groupes je manquerai et pourquoi, malgré l'affection que j'ai pour eux, et ils sont au nombre de deux. Le premier n'est autre que Brodinski, car j'avais gardé un bon souvenir de sa prestation à la Suite durant Astropolis L'Hiver 2013 et que pour cette fois je le sens moins. Pourquoi je le sens moins? Parce qu'à l'écoute de son dernier album, je n'ai pas vraiment été captivé, et j'ai peur que son Dj Set aille dans ce sens. Le second, qui est un groupe, c'est Alesia, en raison du passage de Tale Of Us au même moment. 

Je pensais d'abord opter pour un 50/50 entre les deux, mais ça ne me paraît pas envisageable, d'une parce que le changement d'ambiance est bien trop grand, changer de scène serait donc casser totalement le rythme auquel on s'est habitué, ce qui nous oblige à en faire un à fond, et pas un peu de chaque, et de deux parce que l'univers de Tale of Us me correspond tout simplement mieux et qu'il m'aspirera bien trop pour que je sois capable de m'en détacher avant la fin. 

Revenons maintenant à mon programme dans son ensemble et à mon début de soirée, enfin si on peut s'exprimer ainsi, sachant que je ne commence que par Point Point, soit après minuit. Il y a un sacré potentiel chez cet artiste qui a connu une ascension fulgurante dans la Bass Music, et j'ai vraiment hâte de voir ce qu'il est capable de nous envoyer. Mais après, ma soirée sera uniquement Techno! J'irai voir Mod3rn, qu'on ne présente plus, et que j'ai eu la bêtise de rater à Astro, c'est un rattrapage O-BLI-GA-TOIRE.

Ensuite, je partagerai mon temps entre tonton Garnier, parce que c'est tout simplement Garnier, et Max Cooper car c'est vraiment une chance de l'avoir ici et que j'avais été littéralement transporté par son Boiler Room. Pour finir, comme dit auparavant, le duo italien Tale of Us, et leurs Dj Sets toujours magnifiques. Je les avais aussi manqués à Astropolis, car dans le même temps jouaient Manu Le Malin et Laurent Garnier en B2B, donc ici aussi il s'agit d'un rattrapage obligatoire.



JAMES HAMPTON

(Il n'a pas eu à donner de justification, du fait que ça n'aurait simplement été qu'une redite des précédents avis, mais voici son parcours) Super Discount, Mod3rn, Max Cooper et Tale of Us.


SYNTHESE

Un carton plein pour Max Cooper et Mod3rn, qui sont, pour nous, évidemment immanquables. Par contre, tous ceux qui ont contribué au parcours du samedi ont déjà vu Laurent Garnier, durant 6h qui plus est, ce qui fait que nous sommes plus enclins à aller vers les autres artistes même si notre patron à tous est présent, d'autant plus que ce sont des gros poissons comme nous avons tâché de l'expliquer. 

Aussi, pour cette nuit, nos avis se sont davantage tournés vers la Techno, mais Alesia reste une option de choix pour ceux qui préfèrent une musique un peu plus lourde, plus grasse, plus Bass quoi. Reste Point Point qui nous apparaît prometteur et qui jouera sur la petite scène aux environs de minuit, et bien sûr Etienne de Crecy, toujours aussi efficace, qui lui jouera sur la grande scène à 21h25.